REMARQUE / L'idéologie dominante ou le ressentiment majoritaire

  • DorVador

le phénomène évoqué mais qui n'a pas lieu s'appelle le ressentiment majoritaire. C'est le fait qu'une culture majoritaire (d'autres dirait un peuple) à 90 % se sente assaillie et menacée dans ses fondements par une culture minoritaire à 10%. Cela revient aussi à être jaloux des minorités qui ont moins d'obligation comme le service militaire. Et ce fantasme est lui-même un phénomène réactionnaire puisqu'il légitime la peur. Beaucoup dans les médias brouillent les pistes à ce sujet mais c'est la définition la plus sur de ce qu'est un réactionnaire. Autre indice ils adorent taper sur Mélenchon et faire l'éloge de Chevènement alors que tout deux sont adeptes de Robespierre, le centralisateur incorruptible. Allez savoir Charles... Pardon pour mon pédantisme mais ce sont des armes de discours pour garder les repères. C'est pourtant le Surhumain qui arrive en ce que le processus d'égalisation y conduit, comme le remarquait Nietzsche et qu'il ne peut s'accompagner de la mise en place d'une oligarchie d'hommes supérieurs puisque dans ce cas nous retomberions dans l'humanisme, l'humain trop humain.

Le site du cazals - Ce site n'engage que ses auteurs et non le département de philosophie de Paris 8  -  Hébergé par Overblog