NOTION / Réception

La question de la réception, de la "recevabilité" des oeuvres dividuelles, individuelles ou collectives, pose et noue le second temps qui vient après la création. S'il y a eu aux temps classiques de type de génies, celui qui enfante et celui qui est enfanté. La question de la recherche, de sa tonalité tous azimuts s'est trouvée dans les années 80 dans L'Écriture du désastre, livre à la tonalité particulière dont le ton reste différent de Ruffel même si le cadre épistémique est le même.

Comment être reçu, comment tomber dans la convenance alors qu'on peut etr n avance sur son temps ?

Alain Viala et Georges Molinié , Approches (sociopoétique) de la réception, 1993.

Le site du cazals - Ce site n'engage que ses auteurs et non le département de philosophie de Paris 8  -  Hébergé par Overblog