Alain de Benoist

Alain de Benoist Membre fondateur du GRECE, organe de la nouvelle droite.

 

Stratégie de récupération :
 

 

le Groupement de recherche et d’études pour la civilisation européenne (GRECE) , apparaît depuis sa fondation en 1968 comme un “think-tank” de droite , qui se distingue , entre autres , par ses références au paganisme , par la mise en avant de thèmes ethno-différentialistes et par la récupération systématique de textes et d’auteurs issus de la gauche .
Dominé par la forte personnalité d’Alain de Benoist , la “Nouvelle Droite” lorgne sur Guy Debord à partir de 1988 . La sélection mensuelle du Livre-Club du Labyrinthe recense ainsi en septembre les Commentaires sur la société du spectacle (16), et y voit “une série de réflexions originales , puissantes et qu’on ne se lasse pas de relire” (17) .
Dans le numéro 64 de la revue Éléments , Alain de Benoist clame son intérêt pour les situationnistes : “Jamais comme aujourd’hui , nous n’avons vécu dans ce “comble de la fausse conscience” que dénonçaient les situationnistes dès avant 1968 . L’opinion commune veut que les manifestants de mai aient été trop révolutionnaires . J’aurais plutôt le sentiment qu’ils ne l’ont pas été assez !” (18)
La “conversion” d’Alain de Benoist marque un changement de cap , dans la mesure ou elle délimite un nouveau regard . Contrairement aux jeunes royalistes “modernistes” , l’auteur de Vu de droite ne semble pas privilégier un éventuel “dépassement situationniste du marxisme” .
Il met plutôt l’accent sur la théorie du spectacle . Dédaignant le message de l’IS , qui provient en partie de l’héritage des gauches communistes , il annexe la critique de la société spectaculaire-marchande et l’intègre au corpus “droitiste” .
Il est intéressant de noter que cet engouement inédit va de pair avec la publication durant l’été 1988 du numéro 1 de la revue Krisis , par laquelle Alain de Benoist souhaite tisser des liens transversaux et rompre avec le ghetto de l’extrême droite .
Au nombre des intervenants du premier numéro , on remarque des personnalités de tous horizons : Michel Henry , Ignacio Ramonet , Michel Maffesoli ...

Christophe Gintzburger, GUY DEBORD, LES SITUATIONNISTES ET L'EXTREME DROITE : RECUPERATION A TOUS LES ETAGES

Le site du cazals - Ce site n'engage que ses auteurs et non le département de philosophie de Paris 8  -  Hébergé par Overblog