402. Les libérations.

  • Anthony Le Cazals
  • Thèse

- Il y a une libération de la pensée vis-à-vis de l’esprit, vu désormais comme le syncrétisme français de la raison audacieuse (ingénium), de l’outil de domination des sociétés de l’aveu de consciences et de discipline des corps (spiritus), de la part éternelle qu’on oppose volontiers au corps maladif (mens). De ce fait le régime qui s’est joué sous le registre de l’esprit est très persistant.

 

- il y a une autonomie du mouvement par rapport aux abstractions métaphysiques de l’être et du devenir.

 

- ll y a une autonomie de la lumière par rapport aux lois de  l’esprit et de la matière. La matière n’est qu’une pure abstraction, une vision naïve qui perçoit ce qui nous entoure comme inerte — de là, au passage, l’archaïsme géorgique et biblique du labour

snoring cures 03/06/2014 14:10

Thought provoking. I really enjoyed reading these, but it is so difficult to interpret the right meaning of these lines. The impact of these words can differ according to the meaning they interpret. Anyways, thanks for the share.

Le site du cazals - Ce site n'engage que ses auteurs et non le département de philosophie de Paris 8  -  Hébergé par Overblog