412d. L’esprit de répartie.

  • Anthony Le Cazals
  • Thèse

N’oublions pas les mondanités. L’esprit de répartie tend à révéler le degré d’acception de la société. Pour saisir la dimension mondaine de l'esprit de répartie, il suffit de voir un film comme Ridicule ou  de se replonger dans la préciosité des xviie et xviiie siècles. Le trait d'humour comme trait cinglant d’humeur constitue l'esprit de répartie. L’esprit de répartie sert à se départir dans une double tension : se tenir au milieu des fréquentations mondaines tout en tenant à distance ses bons amis. C’est la prégnance des relations mondaines et organiques qui sautent dans le passage de l’ère classique à l’ère quantique 411. Dans la « hiérarchie » humaine, se revendiquer de la congrégation de l’Esprit n’est qu’une manière, certes prestigieuse, d’asseoir sa passivité et de détourner les regards de l’ennui que génère la mondanité. L’esprit de répartie n’est-il pas dans la mondanité une manière de se départir de cette communauté d’Esprit ? Il y a sous-jacente, la puissance d’exister et d’exercer du corps, la fusion intensive des deux.  Que peut le corps ? Sous la forme de l'esprit, c’est la capacité d'agir du corps que l'on veut limiter pour l’orienter dans une certaine direction et rejeter la dimension subversive de toute existence. L’idéalisme et la philosophie de l’esprit nomment  « contingence radicale » la manière de se départir tout en activant son époque et donc la manière de ne pas se laisser enfermer dans les attendus du moment. Chaque génération a une dimension attentatoire à l’ordre établi puisqu’elle affirme la dimension généreuse de l’existence. C’est là qu’affleurent les « esprits libres » 412f.


La répartie mondaine. — L'« esprit » n'est pas grec. — Dans tous leurs modes de penser, les Grecs, qui sont parvenus à notre oreille, sont indiciblement logiques et simples; ils ne se sont point fatigués de ces modes, du moins pendant leur période la plus longue et la meilleure, comme il arrive souvent aux Français : lesquels aiment trop faire un petit bond dans l'opposé et ne supportent au fond l'esprit de logique que lorsqu'il révèle, par une foule de ces petits bonds dans l'opposé, sa gentille sociabilité et son abnégation sociale. La logique leur paraît aussi nécessaire que le pain et l'eau, mais aussi comme une espèce de nourriture de prisonniers, dès que l'on doit l'absorber seule et sans apprêt. Dans la bonne société il ne faut jamais prétendre avoir raison, complètement et seul, comme le veut la logique pure : de là la petite dose de déraison dans tout esprit français. - Le sens de la sociabilité était beaucoup moins développé chez les Grecs qu'il ne l'est et ne l'était chez les Français : de là si peu d'esprit chez leurs hommes les plus spirituels, de là aussi si peu de bons mots, même chez leurs farceurs, de là - hélas... ! On ne croira déjà pas ces paroles et combien d'autres de la même espèce ai-je encore sur le cœur! - Est res magna tacere - dit Martial avec tous les bavards NzGS°82. Se taire, ne pas chercher à avoir raison, voici deux traits de la retenue ou du type « aristocratique » en lambeaux.

Le site du cazals - Ce site n'engage que ses auteurs et non le département de philosophie de Paris 8  -  Hébergé par Overblog