DEMOCRATIE / Conférence d'Alvin Goldman au Collège de France (19 Mars)

Au risque de froisser quelques philosophes analytiques, il faudrait déjà au vu de l'argument, se poser la question de ce qu'est la démocratie, mais c'est vieux comme Aristote et Montesquieu (ou Rousseau qui les reprend Livre III chap III du Contrat), l'élection relève de l'oligarchie quand le tirage au sort relève de la démocratie dès lors qu'il s'accompagne d'institutions de contrôle . Or tous les philosophes analytiques jargonneux semblent participer de l'oligarchie. En ai-je entendu un seul assumer le sort et la fortune ? Partis, syndicats, professions (I. E. issues de l'Etat = statistique + contrat de travail ce qui est différent des métiers) aussi sont oligarchiques dans leur fonctionnement.  Internet permet tout simplement de remettre cela en cause, par un simple réajustement de l'économie avec le désir, bref une transformation de la politique. Qui plus est, nous sommes dans des sociétés de contrôle qui repose sur des dividus et non des sociétés de discipline des individus (là nous serions judéo-chrétiens), donc le plus adapté dans ce cas est le tirage au sort, sau à vouloir voir grimper l'abstention encore et encore. Les gens ne sont pas dupes mais incapbles de formuler leur sentiment intime, qui ne relève par de la conviction ou de l'idée.

PS : la république par un tour de passe passe lexical qui date de Cicéron est encore oligarchique, rien à voir avec la civilité, la politeia grecque, qui est à la base de la philosophie en ce qu'elle fut menacée, déchirée (stasis).

Le site du cazals - Ce site n'engage que ses auteurs et non le département de philosophie de Paris 8  -  Hébergé par Overblog