SCIENCE / Sociologie, courants et définition

  • Anthony Le Cazals
  • Science

La sociologie naît avec l'Etat-Nation (c'est-à-dire à la même période que le contrat de travail et les statistiques)

 

les 4 principaux courants de la sociologie

- la sociologie du pouvoir (Bourdieu le pascalien) et du travail. La sociologie critique n'est pas un individualisme méthodologique mais un indivualisme constructionniste.

- la socio-anthropologie (Durkheim, Mauss, Lévi-Strauss héritée de Comte)

- la microsiociologie et l'école de Chicago (Tarde le leibnizien, Simmel, Gofmann, Issac Joseph et Maffesoli)

- la sociologie de la technique (Bruno Latour qui s'inspire de Deleuze), la technique renversant les rapports de pouvoir

 

On pourra y ajouter l'anthropologie structurale (critiquée ici)

La démographie familiale (mélange de sociologie statistique et d'histoire) portée Emmanuel Todd


La sociologie à pour objet l'artefact qu'est le socius, c'est-à-dire une forme de mise en équivalence. Le questionnement sur la mise en équivalence part du codage (voir La justification de Bourdieu et Boltanski) : la mise en équivalence est un travail de destruction de la singularité hors c'est la singularité qui a raison, le travail du social est un travail de construction de l'artefact, de mise en équivalence d'ensemble plus larges à partir des singularités. La classe dominante, c'est un ensemble de gens qui tout en se présentant comme des singuliers parviennent à faire comme s'ils agissaient comme un seul homme et ceux qui se trouvent en position de domination dans des situation de fragmentation qui ne leur permettent pas de faire front contre la domination qu'on leur impose. Cette mise en équivalence est ce que Stiegler nommera processus de grammatisation ou de discrétisation.




Le site du cazals - Ce site n'engage que ses auteurs et non le département de philosophie de Paris 8  -  Hébergé par Overblog