DEFINITION / Cybernétique

  • Anthony Le Cazals
  • Notions

La cybernétique est la science du pilotage ou du gouvernement à distance. Certes elle tend à introduire l'infini des hiérarchies c'est-à-dire notamment la coexistence des contraires sans que ceux-ci se nuisent les uns aux autres ou se détruisent. Mais surtout par la forme gouvernementale qu'elle prend la cybernétique est avant tout la réintroduction de buts, car elle s'occupe des mécanismes commandant l'évolution d'un système vers un but défini. Le paradoxes grossier est que ce soit un anarchiste qui soit à la base de tout cela. Quand l'anarchisme se teinte d'idéalisme ou de socialisme on en arrive bien souvent à des bévues pareils, c'est-à-dire à la non limitation des prétentions d'une découverte ou d'un modèle.
En  somme on est passé d'un discours qui énonce un loi ou un règlement à l'intériorisation par une système de ses moyens de régulation. C'est une forme de soft power plus ou moins accepté selon les narcotique et le confort qu'il produit on pensera par exemple au thermostat de nos chauffages. L'Etat, appareil de discipline est peu à peu remplacé par ses appareil de contrôle qui disent à peine qu'ils sont avant tout tenus par des hommes et notamment par l'étrange morale de l'excédence (ou composante libanaise avec Nassim Taleb et Paul Audi) qui fonctionne par exclusion du système, et par l'enrichissement de quelques-uns de plus en plus riches et de plus en plus nombreux dans l'absolu mais de moins en moins nombreux par rapport à l'ensemble des habitants de la Terre.

Quelque chose de la loi sous la forme de la régulation est passée dans la programmation, d'où l'intérêt d'implanter des puces ou des produire un consensus instantané.

Ritoyenne 09/05/2011 02:01



La généralisation (très actuelle) des puces RFID et des systèmes de traçage et de régulation des "produits animaux" sont une des manifestations du règne de la cybernétique, qui, contrairement à
la plupart des "science", est plus que jamais liée à l'idéologie dominante et à la possibilité future (selon moi) de maintien de l'Empire. D'ici peu dans nos téléphones (dont il est toujours
temps de se débarasser) et appareils portatifs. Bientôt sous la peau. 


 



Le site du cazals - Ce site n'engage que ses auteurs et non le département de philosophie de Paris 8  -  Hébergé par Overblog