332. Le discernement au-delà du point où la loi du multiple entre en défaillance.

  • Anthony Le Cazals
  • Thèse

Si comme nous l’avons vu avec Badiou la théorie des ensembles aide à penser l’être jusqu’à la limite, jusqu’au point où la loi du multiple entre en défaillance OT_58, la physique quantique peut servir de condition à une pensée d’un extra-être comme l’appelle Deleuze et  que nous nous ne permettons de tenir en suspens loin d’un sens langagier. Pour cela on pensera au positif du Taquin ou du gap 323, qui se joue entre bande de valence (matière pensée classiquement, relations statiques entre atomes = valence du carbone), bande d’énergie interdite (vide ou neutre) et bande de conductivité (état quantique = semi-conductivité du silicium). L’excitation ou la taquinerie d’un électron par un photon, son affection, permet de faire passer l’électron par delà le gap ou la bande d’énergie interdite de l’état statique de la bande de valence à l’état quantique de la bande de conductivité. La question de la défaillance de l’« être » demeure. Deleuze pense l’anomalie quantique et la perte d’intelligibilité qu’elle suscite, indirectement au travers de l’annexe sur le monde sans autrui. Chez Michel Tournier dans Logique du sens et dans le concept d’anomal dans Mille Plateaux, il n’est plus question d’hétéronomie ou d’autonomie mais d’une anomalie.

Il y a trois types de valeurs ou de créances qui correspondent aux trois forces en présence que sont :

 

a.   Le capitalisme exacerbé sous la forme d’un matérialisme démocratique ou d’une  loi du marché (qui obéit à la loi du nombre, sa valeur étant le numéraire et le surnuméraire ou profit qui en découle). On peut parler de régime quantitatif ou lucratif qui dans l’urgence où il est pris, a une composante répressive. Sa valeur relative est le profit, sa valeur absolue la réussite. Cette force « compte ».

 

b.   Le régime discursif, dont la fonction est de conserver dans un registre et d’assister toute constitution ou d’apparaître digne d’intérêt, car toute naissance qui n’est pas accompagnée, se fait dans la violence et à terme n’est pas viable ou plus exactement subjectivable. Sa valeur est la vérité (matérielle ou spirituelle) et sa composante étatique ou académique peut avoir un effet dissuasif sur la dernière force en présence. Suivant sa logique, cette force « persuade » ou « prescrit ».

 

c.    Enfin la troisième force en présence est le régime affectif, qui est le régime amené par le troisième genre de connaissance de Spinoza et qui suppose un « sens » qui bien que neutre soit producteur. Sa valeur est la création en tant qu’émergence du singulier et sa composante est intempestive ou subversive. Elle résiste à la première force et affecte la seconde, en tant que ses créations sont reprises. Ce régime affectif n’est autre qu’un régime intensif qui procède par degrés et par seuils entre différentes polarités contemporaines. La pensée affective 331/532 n’est autre que la pensée contemporaine, une pensée qui n’est ni de déviance ni de tendance mais de mouvance : elle indique un sens et des débouchés pour l’investissement d’énergie.

Le site du cazals - Ce site n'engage que ses auteurs et non le département de philosophie de Paris 8  -  Hébergé par Overblog