539. La tentative et la résolution.

  • Anthony Le Cazals
  • Thèse

Une bonne indication des idéaux d’une époque et des tensions qui l’activent sont les tentatives et les essais qui la peuplent. Une tentative ou un essai n’est point un forçage, une manière d’imposer une idée sous le terme de « vérité ». False flag. Non, peu avant le passage de l’ère baroque classique à l’ère quantique, il y a eu l’expérimentation conjointe de l’Ouvert et du Dehors, ce que certains ont appelé proprement la tentative :


Une tentative n’est pas une institution en ce sens que la tentative est un petit ensemble, un petit réseau très souple qui se trame dans la réalité comme elle est, dans les circonstances comme elles sont, allant même à la rencontre d’événements assez rares qui ne peuvent pas être créés arbitrairement.Car s’il est quelque chose auquel les enfants psychotiques sont allergiques, c’est au fait exprès : ils nous voient venir de loin. Fernand Deliginy _705.


La tentative est la forme récente d’expérimentation de ces différentes « sphères » et surtout de la dernière, que l’on retrouve seulement chez Deligny et aussi Kenneth White KwFD_40-86-90-105. On parle de tentative car cette situation investit le champ hybride de l’Ouvert et du Dehors, dans la rencontre de la rivière Guattari et de la colline Deleuze DzAO, DzMP mais aussi du ruisseau plein de pierres que représente Kenneth White KwFD KwDD. Seulement, dans cette expérimentation qui mêle deux régimes de pensée : le premier, immanent qui procède d’un cheminement ouvert et le second qui résulte du catapultage de forces infra- et supra-personnelles. Reste le constat de Deleuze. Kenneth White jusqu’à ce qu’il conçoive sa géopoétique se réclame de l’immanence là où son maître Nietzsche n’y est plus quand il se détache de la détresse de Spinoza 416. White confond allègrement l’Ouvert KwFD_13/54/68/80/90/120 et le Dehors, et fait de ce dernier quelque chose de militaire. L’« Ouvert » comme archivage de nos rêves, idées et autres souvenirs que tendent à actualiser les forces du Dehors, de l’activité urbaine.


Il ne faut pas confondre l’institution du désir et le désir de vivre hors institution par amour — amour du destin. Parler de sphère c’est encore parler d’autre chose et en demeurer à une vision platonicienne sauf à produire la coexistence sur terre de plusieurs sphères : les théories anthropologiques structurale, évolutionniste et diffusionniste sont apolliniennes. Elles tiennent compte de la sphère institutionnelle du mariage, mais point de la sphère mercurienne de l’échange contractuel ni de la sphère démonique/dyonisiaque des passions. Certains découpent cette dernière sphère entre une mineure et une majeure, entre l’amour et l’amitié, tous deux participent d’une érotique ou d’une pensée de l’affectif 331+/532. La « vie », le « réel » sont plus rapides que la pensée qui les classe. La tentative actuelle de se placer face à ce qui importe consiste à faire émerger la neutralité complexe — et non plus le réel signifié et réfléchi — comme étant la négligence des oppositions, l’indifférenciation n’est en rien liée aux pensées de l’effondrement de l’humain. Notre tentative serait de montrer que l’indifférencié, le neutre n’est pas ce qui se nomme à notre époque la « bilatéralité » TodOS1_381, la « complémentarité fusionnée » HoqCP_229. Cela revient classiquement à poser les différents métabolismes connus 919 puis à faire mentir cette classification par l’invention, là est le ressort du dépassement de toute philosophie dialectique ou non. Il suffit d’oser. On ne peut pas dire de la vie qu’elle s’empêche puisqu’elle n’est qu’une idéalisation, mais on peut dire d’un homme et donc d’une existence : « un homme, ça s’empêche » Camus plutôt que « un homme ça se lâche ». C’est de l’ordre de la résolution.


Être d'emblée au Dehors c'est ne pas être dans un rapport d'ouverture dramatique du pathétique au dynamique 633, qui est un rapport classique 411/621 et continu de variations mais aller directement au seuil, là  où la transmutation n'est plus simplement formelle mais touche aux conditions d’existence bref à la situation. C'est la question de l'imitation et de la transmutation invisible chez Kafka, ces imitations que personne ne voyait quand il les faisait. C'est n'est pas seulement une transmutation mais aussi une transpréhension*. La déterritorialisation*, mot forgé par Deleuze et Guattari, approcherait de cela avec une dimension de non-fixation. La transpréhension*, c'est la transmutation de la compréhension vers plus de complexité (quantique) et une importance moins grande accordée à la subjectivité (classique, baroque ou romantique) qu'elle soit subversion ou perversion. Il n'est plus question à notre époque d'une transgression de la limite institutionnelle mais d’un investissement renouvelé des affects indifféremment aux institutions.

Le site du cazals - Ce site n'engage que ses auteurs et non le département de philosophie de Paris 8  -  Hébergé par Overblog