917. Un dispositif affectif.

  • Anthony Le Cazals
  • Thèse

Même si on ne peut réduire le philosophe à une fonction, sauf à réduire sa part « aristocratique », nous pouvons donner en plus du dispositif d’excitation qu’est le Taquin 322 et du dispositif de relance qu’est l’éternel retour, celui sur lequel fut élaboré ce triple livre. Il y a différentes instances dans le petit milieu de la philosophie : 1°) le dépeupleur 619, celui qui grève l’imaginaire par l’ironie ou l’abstrait, celui qui renvoie toujours aux causes premières du mal-être et qui insiste sur l’« angoisse » ; 2°) le catalyseur, celui qui, dans une position médiane entre la vérité en creux et la positivité de l’élan, enclenche l’imaginaire sur l’humour, le chimérique sur la fantastique et fait office d’ambassadeur en posant les différentes conjectures ; 3°) enfin le dérangeur 531, ainsi que le perçoivent les précédentes instances du dedans de leur idéalisme, indique la direction. Ce dispositif finit surtout par produire une petite synthèse hors de cette triangulation ainsi qu’une « nature » suivant les exigences de la grande synthèse 921. La pensée ne saurait se réduire à ce dispositif affectif mais vous le retrouverez tout autant en vous qu’à une autre échelle dans les relations qui vous entourent. C’est une turbine qui met sous pression, là où l’esprit par la détresse qu’il provoque met en tension. La pensée tient davantage de la constellation affective 533. Il est difficile d’expliquer ce qui relève d’une amitié contemporaine et non d’un esprit autrement que par ces « images ». Il s’agit bien d’inverser la vapeur dans une direction opposée à l’esprit de vengeance. L’envie et l’entrain suppléent à la turbine initiale comme un second étage de la fusée, la constellation affective prend alors le relais. Le dogmatique, qui ne tient pas compte des personnes mais des sujets, parlerait de Sujet. Prendre ses disciples pour des machines ou des sujets les met en danger contre eux-mêmes, là où le masque de la personne les protège. S’il n’y a pas de dogme, il n’y a plus de doctrine et donc plus de suivants avec tous les effets pervers dont ils témoignent. J’ai déjà indiqué le peu de doctrine qui nous concerne 331 719. Monter un dispositif et plus largement une constellation, c’est faire en sorte que le philosophe n’apparaisse pas comme une comète incompréhensible pour son époque. L’usage des renvois intertextes « XXX » vise aussi à éviter au maximum les dimensions énigmatiques et cryptiques 936 des trop courtes assertions et à faire fuir les formules. D’autres appellent ces renvois, « bif. » hoqCP pour les bifurcations que la pensée complexe fait subir à la pensée linéaire des neurotypiques 972. Il n’y a plus d’anabole* ou de métabole qui ne soient définis. Les anaboles sont des polarités de l’existence comme courage et fortune chez Machiavel ou envie et entrain. Comme les substances que sont les anabolisants, les anaboles* augmentent le métabolisme et en permettent la synthèse (via l’anabolisme). Il faut les vivre pour les comprendre, mais augmentant la production d’affects et d’intensités de tous ordres, ils permettent de tenir une nervosité et une tension plus élevées. C’est à croire que l’ère des phtisiques et autres tuberculeux de la philosophie est révolue. La philosophie devient mutante ou métabolique. C’est toute la différence entre l’Ouvert symbolique et le Dehors métabolique où il n’y a pas à craindre d’être comédien : les Grecs furent les comédiens des mathématiciens égyptiens, des marchands phéniciens, des monnayeurs lydiens, des linguistes minoens et financèrent leur comédie par les étrangers— juifs notamment. À ceci près que la comédie du métier, la commedia dell’arte, qui naît à la Renaissance n’a que des demi-masques qui permettent les mimiques et les lazzi, c'est-à-dire tout un univers visuel, très différent du théâtre à persona grec.

Le site du cazals - Ce site n'engage que ses auteurs et non le département de philosophie de Paris 8  -  Hébergé par Overblog